1 à 5 minutes
0
Share

Deux personnes et vous êtes déjà membre d’une équipe ! Et plus votre équipe grandit, plus la communication nécessite rigueur et précision.

En effet, l’ASV est une sorte de tour de contrôle de la transmission de messages : du client vers le vétérinaire le plus souvent mais aussi dans l’autre sens.

Les messages peuvent concerner également les laboratoires ou autres partenaires.

Il est important que ces messages soient transmis efficacement car, en cas d’erreur ou d’imprécision, les conséquences peuvent parfois être lourdes.

Bonnes pratiques pour des messages efficaces

D’abord ne pas oublier les messages à transmettre, des post-it ou des petits carnets à portée de main permette d’éviter les oublis.

  • Être bien rigoureux sur la collecte des information essentielles comme le nom ou le téléphone d’un interlocuteur
  • Eviter un message trop long (où l’essentiel est perdu dans les détails) ou trop court
  • Le message doit être lisible ce qui nécessite un effort d’écriture ou la rédaction via un support informatique pour une meilleure compréhension

L’accusé de réception même informel (un simple signe de tête) permet de s’assurer que votre interlocuteur au sein de l’équipe a bien saisi l’information transmise.

Au-delà des messages, des réunions d’équipe indispensables

Ces réunions permettent d’aller plus loin que la transmission de messages au quotidien.

Le discours entre les membres de l’équipe et auprès des clients peut ainsi être harmonisé.

Ces réunions sont aussi l’occasion pour chacun de donner son ressenti sur la circulation de l’information dans l’établissement et de proposer des améliorations.

Ces réunions peuvent également devenir une bonne occasion de rédiger des protocoles qui serviront de guide de bonnes pratiques pour chaque membre de l’équipe. Cela peut être d’autant plus précieux pour les nouveaux venus.

Différents outils pour faire circuler l’information

La circulation la plus commune de l’information se fait oralement au quotidien dans les équipes vétérinaires. D’autres outils peuvent être pertinents comme les post-it, un cahier de liaison ou même un tableau de liaison.

Bien entendu, différents outils numériques, plus ou moins complexes, peuvent également être très utiles pour faire mieux circuler l’information au sein d’une équipe vétérinaire.

Cela peut aller du simple échange de courriels à l’utilisation d’outils comme Google Workspace ou Microsoft Teams.